Archive | Le projet RSS feed for this section
Vidéo

Trailer de « La Récolte »

3 Mar

Hâte de vous montrer le résultat!

Voici le trailer du documentaire pour vous faire patienter:

Rendez vous le 20 mars à l’Univers pour la première!

Image

Le grattage de pellicules

6 Fév

Après 2 mois de travail intensif, nous voici au Kino, salle de cinéma art et essai de Lille 3 pour filmer les images d’animation de notre docu. 
Les images d’animation ont été réalisées avec la technique de grattage de pellicule par Julie. Cette technique consiste à effectuer des minis gravures sur une pellicule noire ou à intervenir avec des encres sur une pellicule transparente à raison de 24 images par seconde. 
Pour récupérer ce travail de fourmi au format numérique, nous avons donc projeté la peloche sur l’écran du Kino et filmé le résultat. Merci à notre super projectionniste Vincent Hillary!

Pour avoir plus d’infos sur cette technique, n’hésitez pas à nous contacter.

Voici une petite vidéo du professeur Kouro sur Arte:

http://videos.arte.tv/fr/videos/la-lecon-du-professeur-kouro-le-grattage-sur-pellicule–3631308.html

 

La post production

13 Juin

La diffusion du film correspond à la facette sociale de notre projet. 

En effet, à l’issue de la réalisation du documentaire, aux alentours de janvier 2014, les membres de l’association AraDoc proposeront différents ateliers. 

 Dans les lycées, il s’agira de trois interventions construites avec les professeurs d’espagnol. La première fera l’objet de la diffusion du film et d’un débat, la seconde de l’intervention d’un de nos partenaires et de l’étude d’un guide pédagogique réalisé par nos soins. La dernière intervention sera consacrée au partage d’expérience et aux retours des lycéens sur notre projet, autour d’un pot convivial. 

 Dans les centres sociaux, la construction des interventions est un peu différente. Nous proposerons des ateliers de cuisine chilienne avec les adultes, des ateliers vidéos avec les 6-12 ans, et des échanges sur le montage de projet avec le secteur « jeune ». Ces différentes interventions convergeront vers l’organisation d’une grande soirée chilienne, où seront dégustés les plats typiques, et où prendront place les restitutions des ateliers vidéos et la diffusion du documentaire. 

 Nous n’abandonnons pas non plus la diffusion dans notre documentaire dans les festivals et salles de projection, mais ce mode de  diffusion ‘traditionnel » n’est pas le coeur de notre projet. 

 Nos partenaires se sont également engagés à diffuser le documentaire dans le cadre de leurs différentes événements : festival des droits de l’homme à Buenos Aires, Nuits Document’AL à Lille…

 

L’outil documentaire pour favoriser l’échange

13 Fév

A l’issue du tournage, c’est une partie de la mémoire et de l’esprit militant des quatre résistants chiliens que nous ramènerons avec nous en France, pour que puissent se construire d’autres trajectoires militantes, les nôtres ; celles de jeunes français en 2013. Le documentaire sera un outil pour s’interroger sur l’engagement des jeunes dans une société où la liberté d’expression est préservée.  En s’appuyant sur l’Histoire récente mais géographiquement lointaine, nous prenons du recul pour analyser notre propre société. Démocratie, dictature, respect des droits de l’Homme, militance, autant de thèmes qui ne revêtent aucun sens s’ils ne sont abordés par un regard sur l’Histoire et le Monde.

C’est quoi être engagé?  Qui serai-je dans 30 ans ? Pourquoi mourir pour ses idéaux ? Est-ce comparable d’avoir 16 ans aujourd’hui au Chili et en France? Suis-je un citoyen ? C’est quoi être jeune et engagé, en démocratie ou en dictature, en France ou au Chili ?

Le combat pour le respect des droits de l’Homme est intemporel et universel.  Ici et ailleurs, hier et aujourd’hui, il est en évolution permanente. Mémoires chiliennes d’époques différentes, engagement ici et là-bas, l’échange interculturel et intergénérationnel prend du sens pour que puisse se façonner une citoyenneté universelle, active et consciente.

S’interroger sur ce qu’est l’engagement, c’est commencer à construire cet engagement.

Le Docu’

12 Fév

11 septembre 1973.

Le Palais présidentiel de la Moneda à Santiago du Chili est bombardé par l’armée. Rapidement la résistance s’organise dans la clandestinité pour lutter contre la dictature du Général Pinochet. Quatre témoins, un pour chacune des périodes clés de l’histoire de la résistance chilienne, du coup d’état à aujourd’hui, nous confient leurs histoires personnelles, leurs trajectoires militantes. Quatre histoires de vie enchevêtrées dans l’histoire du Chili et du continent latino-américain, qui invitent chacun à se questionner sur sa propre notion de l’engagement.

DSCN8098

Des portraits intimistes de militants chiliens pour déceler en filigrane de l’Histoire, les histoires : les trajectoires de vie et de militances de ces acteurs du changement politique et social.

Le but est d’amener chacun à une réflexion sur son propre engagement et sa participation aux décisions sociales et politiques du monde qui l’entoure grâce à un support vidéo court, accessible, non académique mêlant entretiens et images d’animation.

Comment travaillons nous?

31 Déc

Après avoir déterminé les étapes importantes de réalisation du projet, nous avons établi un planning correspondant à plusieurs phases:

1ère phase : Partenariats / Financement / Penser la Post production

2ème phase: Visionnage de documentaires sur le thème du Chili ou de l’engagement / Ecoute des entretiens / ,                   Choix des personnages / Ecriture du synopsis 

3ème phase: Tournage 

Les deux premières phases sont simultanées, et la troisième phase relève surtout de l’organisation et de la technique. 

Nous nous sommes répartis le travail en fonction de nos affinités, et de nos compétences depuis la création de l’association jusqu’à la réalisation finale du projet.

Nous travaillons en binôme sur chaque tâches et nous réunissions physiquement ou par skype chaque semaine.

Nous suivons également des cours sur les dictatures latinoaméricaines avec le professeur Vladimir Sierpe chaque semaine. Ces cours sont suivis d’une réunion avec les personnes disponibles pour que l’on puisse avancer soit sur les financements, les partenaires ou sur le contenu du documentaire.

 

Voilà pour le travail des membres de l’association, mais nous travaillons en collaboration étroite avec de nombreuses personnes: membres d’associations latinos, documentariste chilien et français, acteurs de théâtre, professeurs de lycées… 

La phase de post production, de diffusion du documentaire est capitale pour nous. Nous voudrions qu’elle atteigne le public le plus large et le plus varié possible. Pour cela, nous établissons de nombreux partenariats avec les maisons de quartier et les centre sociaux Lillois et d’ailleurs. 

Nous pensons la diffusion sous différentes formes: 

 traditionnelle: « ciné – débat » animé par membres de l’association et des intervenants de plusieurs ordres (psychologues, politistes, personnes engagées ..)

– participative : ateliers dans les collèges,  lycées et les centres sociaux autour de la notion d’engagement auprès d’un public « jeune ».

 

Si le projet vous intéresse, que vous souhaitez vous associez avec nous, nous faire partager vos idées sur les formes de diffusion du documentaire ou sur les partenariats à envisager nous sommes toute ouïe!

 

Dis m’en plus..

31 Déc
AraDoc a pour objet  d’utiliser la vidéo comme outil de débat. L’association a été créée autour d’un premier projet qui est celui de mettre en image les témoignages de résistants chiliens sous la dictature de Pinochet au Chili (1973-1990).
Afin d’éclaircir un peu la situation, faisons un point historique:Le 11 septembre 1973 ( il y a presque 40 ans), le Palais présidentiel de la Moneda à Santiago du Chili est bombardé par l’armée chilienne. 
Ce documentaire nous plongera dans les récits de vie de militants, et inévitablement dans une histoire plus générale de leur pays.  Il posera un parallèle avec les mouvements sociaux qui ont traversé l’année dernière le Chili (nous y reviendrons dans un article plus détaillé) et proposera une réflexion sur l’engagement de la jeunesse chilienne dans le but de renvoyer chacun, jeune ou moins jeune, à ses propres réflexions sur la notion d’engagement.
La réalisation du documentaire est pensée comme un outil de réflexion et d’échange sur la notion d’engagement des jeunes en général et sur le notre également. L’équipe est constituée de cinq jeunes personnes qui elles mêmes s’engagent en participant à ce projet.
Le tournage du documentaire aura lieu à à Santiago du Chili en 2013, mais d’ici là de nombreuses activités devraient vous être proposées afin de plonger un peu plus dans l’atmosphère du docu et de nourrir notre réflexion sur l’engagement.
J’espère vous avoir donner envie de nous suivre et de partager avec nous vos idées et attentes.